#testfood du Week End : Les Croustines de Poulet par #Maggi

En mai, invitée par Requia et les Astucieuses de Maggi, en tant que blogueuse, j’ai participé à un atelier organisé par la célèbre marque à Paris. Grâce à Bergeou qui m’avait conviée dans son équipe italienne, j’ai partagé avec d’autres blogueurs un excellent moment de gourmandise. Nous y avons préparé des saltimbocca, des crostini de fèves et un risotto printanier… (les recettes disponibles sur le site des Astucieuses).

Quelle surprise donc, quelques semaines plus tard quand j’ai découvert à mon retour de vacances une nouveauté que j’ai testé ce week-end avec les Loulous : Les Croustines de Poulet.

Ces préparations pour émincés de poulet existe en 2 variantes : Barbecue et Tomates-Basilic et vous permettent de préparer des nuggets en un rien de temps.

Comme vous le savez, je ne suis pas une grande habituée des préparations toutes faites (j’ai toujours peur que cela soit plein de trucs bizarres…) mais là j’ai été agréablement surprise :

1) C’est facile à préparer, idéal pour un déjeuner de week-end en famille. On découpe le poulet en morceaux de taille moyenne, un petit bain dans un oeuf battu et un autre dans la préparation et hop au four pour 20 min ;

2) C’est ludique, et les enfants sont ravis de déguster des nuggets comme chez Bip! et vous n’êtes pas obligés de les accompagner de frites… en ce qui nous concerne, j’ai complété d’une purée maison et de tomates cerises ;

3) C’est bon et pas gras (exit l’huile pour une panure classique) , même si j’ai regretté qu’il n’y ait pas une saveur plus simple pour les enfants…

En conclusion, ce n’est pas un produit que je vais utiliser toutes les semaines, mais c’est un élément intéressant de « la cuisine du placard » et il est très pratique en cas d’urgence culinaire avec les enfants !

@Très vite,

Publicités

Lemon cake

 

Aujourd’hui je vous livre ma dernière recette sucrée qui remporte un succès sans précédent de 0 à 99 ans… Une recette qui me rappelle mes étés d’enfant et de jeune fille passés dans les îles Baléares où le jardin de mon grand-père recelait de superbes citronniers, totalement bio et non traités.

Le parfum de leurs fruits mûrs que nous cueillions, à nos risques et périls car ça pique, me chatouille encore les narines lorsque je trouve des citrons du même acabit : rustiques, cabossés, à la peau épaisse mais tellement parfumés. Un merveilleux souvenir que je transmets aujourd’hui à mes enfants grâce à cette pâtisserie !

Dans le même esprit que mon cake à la banane, ce Lemon Cake se consomme à toute heure. Inspirée par une recette irlandaise de l’excellent site 750g que vous trouverez ici, il est moelleux, parfumé et totalement addictif ! Son secret : un sirop de finition qui se verse sur le gâteau encore chaud, qui lui donne après refroidissement une croûte sucrée et acide absolument délicieuse…

Ingrédients :

-175 g de farine

-175 g de sucre (j’ai utilisé 1/3 de sucre de canne et 2/3 de sucre blanc classique)

-175 g de beurre

-3 oeufs

-1/2 sachet de levure chimique

-L’écorce râpée de 2 citrons non traités ou mieux bio

-Le jus d’un demi citron 

Pour le sirop :

-115 g de sucre en poudre

-Le jus de 2 citrons

 

• Préchauffer le four à 165°c (th. 5-6)

• Faire fondre le beurre

• Mélanger le beurre et le(s) sucre(s) jusqu’à l’obtention d’un mélange mousseux

• Rajouter les oeufs entiers un à un et bien mélanger

• Mettre les morceaux d’écorce puis la levure chimique

• Rajouter en alternance le jus du demi citron et la farine (au tamis c’est mieux)

• Mettre le mélange dans un moule (j’ai choisi pour réaliser cette photo un moule Flexipan en fleur)

• Faire cuire au four entre 45 min et 1h, jusqu’à ce que le coeur soit cuit et qu’une croûte dorée se soit formée

• Sortir le gâteau et le laisser refroidir dans le moule

• Préparer le sirop pendant ce temps : faire chauffer doucement le jus des citrons à la casserole avec le sucre, jusqu’à dilution de celui-ci.

• Verser le sirop ainsi réalisé sur le gâteau et le démouler au moment de servir

 

Il se conserve au moins 24h sous un linge, mais il y a peu de chance qui’il résiste aux assauts des gourmands.

 

A très bientôt !

L’heure du goûter ? Un Banana Cake bien moelleux…

Que faire de belles bananes devenues toutes noires qui mûrissent – à tort – sur votre compotier ?

Cette question, je me la suis posée il y a quelques semaines et ce sont les souvenirs lointains d’un voyage américain lorsque j’étais étudiante, qui m’ont rappelé de merveilleux muffins réalisées avec des bananes dans le même état que celles évoquées plus haut…

Rendons à César ce qui est à César, j’ai écumé pendant quelques minutes le site de Marmiton.org et suis tombée sur une recette que j’ai depuis retravaillée… (l’original ici)

Le hasard et le manque de certains ingrédients m’ont permis de trouver le Saint Graal, c’est à dire un cake goûtu, moelleux, bien homogène auquel il est difficile de résister, y compris les plus réfractaires à la banane.

Ingrédients :

-160g de farine

-160g de sucre (j’ai utilisé 1/3 de sucre de canne et 2/3 de sucre blanc classique)

-85g de beurre

-2 oeufs

-1 sachet de levure chimique

-une bonne pincée de sel

-3 bananes bien mûres

-6-8 c. à s. de lait (à ajuster selon la quantité de bananes)

• Préchauffer le four à 165°c (th. 5-6-

• Mélanger le(s) sucre(s), la farine, la levure chimique et le sel dans un bol

• Ecraser les bananes dans un cul de poule avec le lait afin d’avoir un résultat bien homogène

• Faire fondre le beurre

• Mettre les oeufs entiers

• Rajouter en alternance le beurre fondu et le mélange sec (farine, sucre etc.) à la purée de bananes et bien tout mélanger au fouet

• Si vous n’avez pas de moule en silicone (Flexipan Mon Amour), graisser un moule à cake et le fariner en veillant à bien enlever l’excédent

• Faire cuire au four 1h voire 1h15 à 165°c en vérifiant la cuisson au couteau

• Le démouler et le faire refroidir sur une grille.

• Il se conserve au moins 24h sous un linge (s’il n’est pas dévoré avant…)

Ce cake est un délice recommandé pour le petit-déjeuner par Monsieur Rossini et les 2 Loulous !

Et vous ? que préparez-vous pour votre petit-déjeuner ou le goûter? Avez-vous des recettes fétiches ? J’attends vos commentaires et vos idées… Merci !

Comment faire manger des légumes à ses enfants ?

Rossini's girl

Votre Loulou ou Louloutte du haut de ses 3 pommes a déclaré il y a quelques semaines que les brocolis c’était ‘Beurk’ et qu’il ne voulait que des pâtes, voire peut-être des pommes de terres – quand ce ne sont pas des frites ?

Mon grand petit Loulou est pile dans la catégorie citée plus haut… Alors que depuis son plus jeune âge, il ne goûte exclusivement que les plats – maison – préparés par sa mère ou ses grand-mères, l’entrée à l’école maternelle a sonné le glas de ses bonnes habitudes… Je dois donc depuis quelques mois, réinventer mon almanach des recettes pour enfants pour ne pas voir tous mes bons légumes terminer à la casse…

Voici donc deux de mes trouvailles :

Ma ratatouille 

La recette que je vous propose est plutôt à la base une piperade – elle ne contient pas de courgettes (trop vert, donnent trop d’eau…) – que j’ai réinterprété au départ pour Mr Rossini’s girl. Son originalité tient à la présence de raisins secs qui ajoute une note sucrée et savoureuse qui ravit les anti-légumes…

Ingrédients (pour 2-3 personnes) :
– 2 petits poivrons rouges (ou 1 jaune et 1 rouge)
– 1 aubergine moyenne
– 1 oignon blanc ou jaune
– 1 boîte de tomates pelées en conserve (petite taille)
– 2-3 poignées de raisins secs
– sel, poivre, 2 pincées de cumin (ou plus si ce plat est destiné à un public plus ‘adulte’)

Découper l’oignon en petits morceaux, le faire revenir dans une sauteuse avec de l’huile d’olive (1 bonne c. à s.).

Pendant ce temps, découper les poivrons et l’aubergine en matignon (terme qui désigne la découpe de légumes en morceaux de 1×1 cm).

Les rajouter à la sauteuse lorsque l’oignon est transparent, puis saler, poivrer et parsemer de cumin, bien mélanger.

Mettre les tomates pelées et les raisins secs et bien les incorporer au mélange précédent.

Couvrir et laisser cuire à feu moyen-doux pendant au moins 30 min (plus si vous pouvez pour bien cuire à coeur chaque légume)

Rossini's girl

Ma purée de brocolis/chou fleur/chou romanesco

Le principe de la purée fonctionne en général assez bien lorsque celle-ci est préparée à partir de légumes cuits à la vapeur – si vous avez encore votre Babycook c’est top – puis simplement mixée en ajoutant un liant comme de l’huile d’olive (chou romanesco et brocolis) ou crème fraîche (chou fleur).

Si vos enfants aiment le fromage râpé, la purée ainsi obtenue peut-être parsemée de fromage (parmesan, gruyère etc.) et passer sous le grill du four à la manière d’un gratin (10 petites minutes).

Cette recette est idéale pour le menu du soir, à laquelle sera ajouté pour le dessert une compote.

Ingrédients (pour 2-3 enfants) :
– 1 demi chou fleur ou romanesco ou Brocolis
– 1 c à soupe d’huile d’olive ou de crème fraîche
– 2-3 pincées de fromage râpé (parmesan, emmenthal…)
– pas de sel (si possible…), un peu de poivre

Découper le chou en petite fleur et le faire cuire à la vapeur. Mixer avec le liant et le poivre.Le préparer en petits ramequins pouvant aller au four. Parsemer de fromage râpé et passer au grill du four (5-10 min).

NB : la présentation étant primordiale, ne pas hésiter à créer une oeuvre/des personnages dans l’assiette qui sera présentée aux enfants comme dans la photo ci-dessus.

Excellent Mardi gras à tous !