Pommes de terre de l’Ile de Ré, langoustines-pétoncles et légumes printaniers

photo-5

Chers lecteurs,

Grâce à Fabrice, le spécialiste des produits iodés et des Charentes, j’ai reçu un très joli colis pour l’arrivée de la pomme de terre nouvelle AOC de l’Ile de Ré. C’est une petite merveille très tendre et au goût de noisette caractéristique des pommes de terre nouvelles.

Je participe donc aujourd’hui au concours « Réinventez la Pomme de Terre » que vous trouverez ici sur la page Facebook dédiée : clic.

Pour cette recette, je me suis inspirée de la saison et des produits que l’on trouve à proximité de l‘Ile de Ré : quelques pétoncles (c’est terminé pour la saison de la coquille Saint Jacques), de belles langoustines (qui démarrent quant à elles) et les premiers petits pois français.

J’ai également choisi le parti pris de tout utiliser : « RIen ne se perd tout se transforme » !

En effet, je fais attention à exploiter au maximum les produits que j’utilise, tant pour des raisons de budget que pour le goût et l’anti-gaspillage !

Ingrédients (pour 3-4 personnes) :
– 300g de pommes de terre de l’Ile de Ré AOP
– 1 kg de petits pois dans leurs cosses (300g écossés environ)
– 1 poireau fin
– 2 carottes nouvelles
– 2 oignons nouveaux
– 300g de pétoncles fraîches
– 2 belles langoustines par personne
– 30-40g de beurre salé + 1 belle noisette pour les légumes
– 3-4 branches d’aneth
– 5cl de crème liquide
– sel, poivre

Laver et préparer les pommes de terre, soit vous utilisez une brosse à légumes (comme celle que j’ai trouvée à la Malle W Trousseau avec le set Purée) soit vous les épluchez finement. Les faire cuire à l’eau bien salée au gros sel pendant une vingtaine de minutes après ébullition. Les réserver au chaud si possible.

Ecosser les petits pois (opération un peu fastidieuse que vous pouvez réaliser en amont pour gagner du temps).

Eplucher les légumes, en petits morceaux,  Réserver les pluches de poireaux, les tronçons de carottes, les tiges d’oignons nouveaux.

Préparer un bouillon avec les pluches de légumes en rajoutant quelques branches de persil frais. Bien saler, poivrer et faire bouillir.

Préparer les pétoncles (en retirant le muscle), les langoustines crues en décortiquant les corps intacts. Réserver les têtes et les pattes, bien les nettoyer et les mettre dans le bouillon. qui continue de bouillir

Sortir les pattes cinq minutes après la reprise de l’ébullition. Les laisser refroidir et les réserver pour une autre recette. J’ai notamment réalisé des oeufs mimosas langoustines et ciboulette le lendemain pour accompagner quelques belles asperges du Blayais (recette à suivre).

Laisser encore le bouillon cuire pendant le reste de la recette. Après refroidissement, conserver le au réfrigérateur (ou congeler-le) : en ce qui nous concerne, il va servir à une soupe de type Phö avec des raviolis chinois : recette ici.

photo-6

Faire revenir le beurre (avec une goutte d’huile d’olive) mettre les petits pois, les carottes et les oignons pendant quelques minutes afin de bien les enrober. Mettre de l’eau bouillante à niveau, saler, poivrer et laisser mijoter sur feu moyen pendant une vingtaine de minutes.

Au bout de ces vingt minutes, rajouter au dessus des légumes les pommes de terre (vérifier le niveau d’eau afin d’éviter qu’ils n’accrochent ou ne brûlent) et couvrir sur feu doux afin de bien garder au chaud.

Faire fondre le beurre doucement dans une petite casserole avec quelques tours de poivre, y infuser l’aneth à la fin, rajouter la crème liquide et réserver sur feu très doux.

Faire chauffer une poële avec une noisette de beurre et une cuilllère d’huile d’olive.

Faire revenir en premier les pétoncles quelques minutes, rajouter les corps de langoustines et laisser tout revenir pendant 2 minutes maximum, le temps que les langoustines blanchissent.

Dresser les assiettes (désolée mais mes photos ne sont pas au top) et servir bien chaud, avec un peu de sauce.

@ Bientôt

photo 2

 

Advertisements

2 réflexions au sujet de « Pommes de terre de l’Ile de Ré, langoustines-pétoncles et légumes printaniers »

  1. Bonjour,
    Je suis tombée sur votre blog en surfant et je vais le mettre dans mes favoris
    juste 2 petites remarques : C’est une hérésie d’éplucher les pommes de terre nouvelles elles se consomment avec la peau et cela apporte un plus croyez moi essayez la prochaine fois!!!!!!!
    la cuisson des petits pois est beaucoup trop longue à mon avis le croquant des légumes est très important dans ce type de recette

    • Bonjour et merci de votre commentaire.
      Je comprends vos remarques mais il se trouve que j’ai ici à la maison des convives qui ont du mal avec le croquant des légumes et la peau des pommes de terre…
      Je ne leur en veux pas même si je ne suis pas forcement de leur avis et je fais en fonction aussi de ce qu’ils aiment 😉
      Je respecte leur choix et en ce qui me concerne pas de dogme en cuisine ici : mon plaisir c’est de cuisiner pour leur faire partager mes recettes et ce blog est là pour parler de ma façon de faire et pas LA façon de faire…
      Bonne semaine et à bientôt,
      Florence

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s