Coup de coeur musical : Arvo Pärt, Cantus in memoriam Benjamin Britten

Bonjour à tous,

Je voulais vous faire partager un nouveau coup de coeur musical …

Jeudi matin en écoutant France Musique (on ne change pas une équipe qui gagne…), j’ai redécouvert grâce à Renaud Machart lors de son émission Le Matin des Musiciens une pièce d’Arvo Pärt. Le thème « Dissolutions mémorielles » du jour pouvait être un spécial Pierre Boulez mais point du tout ! Une belle émission de Renaud Machart qui nous a donc fait écouter, entre autres, le Cantus in Memoriam B Britten d’Arvö Part dont je vous en recommande l’écoute (ici sur Youtube).

Une musique planante, sombre et envoûtante dont Renaud Machart disait ce matin à son propos qu’elle lui semblait une musique de Pâques… je dirais même du Vendredi Saint.

Un peu d’infos : Arvo Pärt est un compositeur contemporain, né en 1935 en Estonie à Paid, élevé à Tallin, ayant dû fuir avec sa famille la censure communiste en 1980 (pour l’Autriche notamment). Sa musique peut s’associer au mouvement de musique minimaliste.

(plus de détails ici sur www.arvopart.org)

Cet oeuvre que je vous propose de découvrir est un exemple de la tintinnabulation,  ou style tintannibuli qu’il explore depuis la fin des années 70 (1977 pour la pièce musical qui nous occupe aujourd’hui). Très mystique, au style épuré, il travaille avec peu d’éléments, quelques cloches notamment que l’on retrouve ici.

Pour podcaster l’émission c’est ici sur le site de France Musique et vous avez un mois pour le faire…

Bonne écoute et à très bientôt !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s