Les bons ingrédients d’une soupe !

La météo s’est radoucie, il vous reste encore un peu de temps pour les soupes !

Je vous propose mes petits trucs pour préparer une soupe d’enfer avec tous les légumes qui se trouveront sur le chemin de votre cocotte

1° L’oignon tu prépareras…

J’ai lu il y a quelques années sur un blog – anglais il me semble – la phrase suivante : « Everything start with an onion ! »

Cette devise, je l’ai faite mienne depuis. Ainsi, systématiquement, je coupe un oignon en morceaux (de 1 x 1cm environ) que je fais revenir dans une bonne cuillère d’huile d’olive. Puis, lorsqu’il commence à se décolorer, je rajoute mes légumes les uns après les autres, que j’enrobe avec l’huile chaude et les parfums de l’oignon ainsi préparé.

Ce n’est qu’à la fin de cette étape que je rajoute les épices, le sel et l’eau bouillante (directement de ma bouilloire, ça va plus vite)

2° Le céleri branche tu n’oublieras point

Je n’arrivais pas, jusqu’à il y a quelques mois, à retrouver le goût et le velouté des soupes de ma grand-mère et le mystère s’est éclaircie lors d’un déplacement dans le Cantal (magnifique contrée dont je suis originaire pour un quart voire pour moitié). En effet, j’ai vu – et goûté vous vous en doutez – une des soupes d’une de mes chères tantes -je pense une des meilleures cuisinières que je connaisse- dans laquelle elle avait mis simplement des carottes, des pommes de terre et du céleri branche. Le résultat était savoureux et simple en même temps. Je pense que le céleri est un allié magnifique de la carotte.

Cette pure merveille est une de mes recettes fétiches de cet hiver. A son propos, Mr Rossini’s girl m’a fait le plus beau des compliments un soir, en me disant que la maison sentait bon la campagne et la soupe qui réchauffe doucement… Je crois que je vais proposer cette idée de parfum à Diptyque !

3° Pas plus de 3 voire 4 légumes tu mélangeras

Je fais toujours attention à respecter le goût et les parfums des produits que je travaille en cuisine. Aussi, j’ai toujours un peu de mal à faire des mélanges compliqués et « fourre-tout »… Notamment pour les préparations de mes enfants (voir mon article à ce propos ici).

Donc, cela donne :

-Carottes, pdt, Céleri + oignon

-Carottes, patate douce, Céleri + oignon

-Carottes, pdt, courge, Céleri + oignon

4° Un Topping tu rajouteras

Pour donner un peu de peps – et de goût – je rajoute toujours en dernière touche un topping (comme chez Haagen Dazs).

C’est à dire qu’au moment de servir la soupe dans un petit bol, je rajoute une petite fantaisie comme :

– des lardons bien grillés sur ma célèbre carotte-pdt-céleri

– des croutons grillés sur la soupe poireau-pdt

– des marrons concassés ou de la coriandre sur la carotte-courge (avec la coriandre, je mets alors du curry pour réhausser)

-des lamelles de truffe ou du foie gras en dés pour une occasion spéciale !

Si les recettes de soupe vous intéressent, surtout dites le moi (mon blog se nourrit de vos commentaires…) !

Je vous souhaite un délicieux WE !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s